Mes astuces anti-cellulite

La cellulite, vaste sujet que bon nombre de femmes ont en commun, moi y compris !
Cet article vous permettra de mieux connaître comment elle s’installe pour mieux la combattre. Ainsi je continue à mieux vous faire connaître comment fonctionne votre physiologie et en vous donnant des réponses naturelles dans le respect du corps.

La naturopathie orthodoxe explique que tous maux ou maladies proviennent d’un encrassement humoral, c’est-à-dire une saturation de nos liquides dans notre organisme : sang, lymphe, sérum extra et intra cellulaire.

Cet encrassement survient petit à petit par une sur-alimentation ou une alimentation non adaptée à notre activité. Les entrées sont alors plus importantes que les sorties (selles, urines, transpiration et essoufflement). L’absence ou l’insuffisante d’activité physique permettant transpiration et essoufflement amplifie le phénomène d’encrassement.

Cet encrassement vient saturer nos organes éliminateurs et nos liquides. Comme notre organisme est une magnifique machine cherchant toujours à être en santé, il met en place un mécanisme d’auto-défense contre une alimentation non spécifique, voire une surcharge alimentaire qui vient congestionner les fonctions hépo-bilaires et rénales. Cette insuffisance émonctorielle sature les tissus conjonctifs des organes.
Il faut savoir que nos cellules respirent et éliminent nos déchets via le système lymphatique. Nos cellules sont entourées de lymphe : elles utilisent donc ce système lymphatique pour épurer ses liquides. Plus nous activons cette lymphe, plus nos cellules peuvent se nettoyer : une perte de poids et de cellulite peut s’enclencher.

Qu’est ce que la cellulite ?

Définition allopathique
Dans le dictionnaire, la cellulite est une modification ou une altération visible du tissu cutané ou sous-cutané, parfois de nature inflammatoire.

Définition naturopathique
La cellulite est caractérisée par une surcharge métabolique, mais « anormale » de produits de désassimilation (colles et cristaux : déchets issus de la digestion), qui saturent le tissu conjonctif. Ces déchets vont être stockés dans ces tissus conjonctifs entourés de graisse, toujours dans un soucis de préserver l’homéostasie. Lorsque nous allons commencer à déloger cette cellulite, il est très important de bien ouvrir nos portes de sortie, c’est-à-dire nos quatre émonctoires :

Les intestins

Il est primordial de bien aller à la selle. Pour nous avoir un bon transit, c’est un repas = une selle.

Les reins

Il est préconisé 4-5 mixions par jour ; celle du matin est colorée : « pipi jaune d’or, pipi en or ! »

La peau

Se donner l’occasion de bien transpirer au moins 3 fois par semaine.

Les poumons

S’essouffler permet de bien oxygéner nos cellules pour avoir l’énergie suffisante pour se détoxiner.

La graisse se convertie en dioxyde de carbone (CO2) évacuée par l’expiration et en eau avec les urines et la transpiration.
Lors d’une perte de 10kgs : 8,4kgs sont éliminés par les poumons et 1,6kgs par l’eau.
Par conséquent, il est important de s’essouffler et de transpirer dans cette opération de transformation des graisses.

Je tenais à vous donner ces notions de bon fonctionnement de vos émonctoires car sans cette ouverture des portes de sortie, le problème cellulite sera toujours d’actualité. Lorsque les graisses ainsi que les déchets seront remis en circulation, il est vraiment indispensable de les faire sortir par nos émonctoires afin que cette boue remise en circulation n’aille pas se fixer ailleurs et provoquer d’autres maux plus sérieux.

PROTOCOLE GLOBAL

  • HYGIÈNE ALIMENTAIRE
    Pendant 3 mois, je vous conseille de procéder à une dissociation alimentaire. Je préconise d’avoir des légumes comme base de votre assiette alimentaire et de manger au choix :
    soit des produits azotés (viande, œufs, laitage, poissons, légumineuses)
    soit des produits carbonés (céréales : pain, farine, pâtes...)
    soit des fruits juteux de toutes espèces
    soit des sucreries, pâtisserie, confitures....

Une deuxième période permet d’adopter une alimentation spécifique en supprimant yaourt, chocolat, sucrerie industrielle, graisse cuite.

SUPPRIMER toutes les graisses, surtout de mauvaises qualités, ne pas les faire surchauffer car elles s’oxydent et viennent oxyder le terrain favorisant l’inflammation.
Mieux vaut acheter une huile d’excellente qualité et en prendre moins. Normalement une cuillère à café d’huile par personne pour l’assaisonnement de vos crudités suffit à combler nos besoins en lipide. Et si ce n’est pas le cas votre corps sait transformer d’autres sources en lui pour répondre à ses besoins en lipides en transformant les protéines et les glucides.

Attention aux aliments haut en indice glycémique élevé (tels que le pain, les féculents...) car il favorise ce stockage en graisse dans les tissus adipeux .

Le jeûne intermittent, un jour sur deux, peut-être une solution pour amener la sécheresse des surcharges qui engendre l’encrassement humoral.
Le jeûne intermittent consiste à avoir une fenêtre de non alimentation de 16 heures. C’est-à-dire que votre dernier repas est à 20h et votre repas suivant est à midi le lendemain.
Pour les femmes, je conseille d’avoir qu’une fenêtre de 12h à 14h maximum de non alimentation. Ceci afin de ne pas affoler votre biorythme hormonal.

  • HYGIÈNE ÉMONCTORIELLE

Tonifier le foie et les reins.

En effet, le foie va permettre de retraiter cette graisse déstockée et remise en circulation. D’où l’intérêt d’aider au maximum le foie dans cette transformation en lui apportant des radis noir, artichaut, gingembre, jus de citron, choux, poireau, ail, patate douce, oignon, carotte, cresson, herbes (basilic, coriandre, menthe, pissenlit, estragon) tous fruits dont la pomme. Aliments favorable à la sphère hépatique.

En phytologie :

Gaillet en tisane purifie les reins, le foie, le pancréas et la rate. Peut également être utilisée en cas de troubles du système lymphatique.(5)
En infusion : ébouillanter une cuillère à café de gaillet avec 1/4 de litre d’eau, laisser infuser rapidement.
Vous pouvez également les faire tremper toute une nuit dans de l’eau froide et la faire bouillir 3 minutes le lendemain. Cette technique fonctionne pour toutes les infusions. Elle permet de libérer les principes actifs de la plante doucement et en garder leurs qualités.

Plantain lancéoloé (plantago lanceolata) : pour les engorgements pulmonaires, d’asthme pulmonaire.
En infusion, prendre une cuillère à café bombée de feuilles avec 1/4 de litre d’eau, laisser infuser brièvement. Vous pouvez également les faire tremper toute une nuit dans de l’eau froide et la faire bouillir 3 minutes le lendemain. Cette technique fonctionne pour toutes les infusions. Elle permet de libérer les principes actifs de la plante doucement et en garder leurs qualités.

  • HYGIÈNE MUSCULAIRE
    Course 3 x 400 m : cette technique s’articule en trois phases :
    1re phase : courir 400 m à une allure lente puis repos d’une minute,
    2e phase : courir à nouveau 400 m à une allure entre le lent et le sprint puis repos une minute
    3e phase : courir 400 m en sprintant.
    Fin de l’exercice.
    Pour effectuer un réel ramonage des voies respiratoires, retour au calme en ne respirant que par le nez et en fermant la bouche.

Cette technique a des résultats très positifs sur l’assèchement des jambes et des hanches comme évoqué précédemment par rapport au besoin de s’essouffler pour faire sortir le maximum de dioxyde de carbone et en même temps provoquer une transpiration.

  • LA RESPIRATION
    Avec les grandes respirations comme suit :
    Inspirations sur 1 temps
    Rétention pleine sur 4 temps
    Expiration sur 6 temps
    Il est important de faire cette respiration 3 fois par jour une dizaine de fois, et surtout 10 à 15 minutes avant de manger.

Je vous conseille également le faire si vous avez faim, car une fatigue ou une pulsion vient de la sous-oxygénation de nos cellules !

  • SOINS EXTERNES

Huile essentielle (6) :
Romarin à verbénone : détoxicante hépatique, antivirale, rééquilibrante endocrinienne et nerveuse (utile en cas de dépression). A appliquer sous le pied.
Cette huile essentielle va pouvoir agir autant sur le foie que sur votre équilibre psychique.
Et oui, les huiles essentielles ont un message vibratoire à ne pas prendre à la légère.

Huile essentielle de persil simple : dilué à 7% dans de l’huile d’amande douces - friction locale matin et soir (1)

Bains de sudation : sauna de préférence 3 fois par semaine.
Si vous avez des difficultés à rester dans le sauna ou hammam. Allez-y par petite tranche de 2-3 minutes au départ et augmenter le temps petit à petit en fonction de vos ressentis.

Drainage lymphatique accompagné d’un programme d’hygiène vital permet d’avoir des résultats visible.

Bains dérivatifs

Le bain dérivatif est un allié de choix contre la cellulite, favorisant ainsi la circulation des graisses et la mise en action des intestins, si celui-ci n’est pas poreux, dans l’élimination des graisses et plus précisément par l’action des fascias et la qualité de sa vibration induite par une température basse de notre périnée.
Celui-ci s’effectue à l’aide d’une poche de gel, préalablement refroidie au congélateur ou au freezer, entouré d’un linge, disposé dans le sous-vêtement pour rafraîchir le périnée.
Grâce à la diminition et donc à la régulation de la température internet, les graisses circulent et sont éliminées au fur et à mesure, évitant ainsi le stockage. D’où l’importance de notre alimentation et surtout de l’importance de la quantité et de la qualité des graisses que nous introduisons dans notre assiette. C’est aussi efficace que la cryothérapie et surtout moins cher !
Il agit également sur la musculature de notre périnée. Technique que je conseille également post accouchement.
Il y a un renforcement musculaire général du corps, évitant ainsi tout plis disgracieux suite à une perte de poids.
La chaleur interne constante de notre corps favorise l’état inflammatoire général et le surpoids.

Je vous mets en lien le site où vous pouvez commander des poches de gel ergonomiques :
https://yokool.fr/

Vous pouvez compléter vos connaissances en la matière avec le livre : « Le Bain dérivatif cent après Louis Kuhne », aux éditions Rocher, 2009.

  • HYGIÈNE NERVEUSE

En général, nous ne soupçonnons pas l’importance de la relaxation lorsque nous parlons de cellulite.
Et pourtant, elle a sa place. En effet, les personnes les plus sujettes à la cellulite sont celles qui sont le plus souvent anxieuses.
Une énervation constante (traumatisme, soucis, émotionnel exacerbé ou simple surmenage intellectuel continu...) provoquent une résistance à la longue des différentes actions à l’amaigrissement.
Pour cela la relaxation, la méditation permettent de calmer le mental et d’éviter le gaspillage de l’influx nerveux. Elles permettent de libérer le diencéphale et ses annexes sympathiques afin qu’ils puissent procéder à leur fonction de nettoyage et de réparation.
Les techniques de Mental-OFF de la méthode Zéro Mental sont particulièrement conseillées dans cette hygiène.
L’hygiène musculaire fait partie intégrante de cette hygiène nerveuse qui permet de focaliser sur notre exercice voir même d’appuyer sur le bouton OFF du mental, notamment avec le 3 X 400m et une musculation avec les altères et des répétitions lentes afin de poser le mental. Lorsque nous sommes concentrés sur notre mouvement nous ne pensons pas à autre chose !

  • SYMBOLISME

La cellulite est en lien avec la sexualité (souvent elle commence à apparaître à l’adolescence) et du regard que l’on porte sur notre corps. Se trouvant non attrayant(e), on peut dire que la personne se rend peu attirant(e) en raison de son rapport sensible à sa sexualité, bloquant ainsi le chakra sacré (orange).
Lorsque les jambes sont très concernées par la cellulite, celle-ci indique une insécurité dans sa sexualité (chakra racine, de couleur rouge).

Lorsque une partie de l’anatomie est mis en évidence par le corps, c’est qu’il y a une volonté de concentrer l’attention de sur cette zone. Pour quelles raisons maintenez-vous cette attention sur cette zone ? (4)

Pour refaire circuler dans les zones bloquées, faire un exercice de visualisation :

Imaginiez une belle couleur rouge au niveau de votre pubis, périnée qui tourne dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre. Sentez comme elle vibre, elle rayonne, elle grossit. Prenez plaisir à la voir évoluer et vous donner de l’énergie.

Imaginez une une belle couleur orange au niveau de votre nombril qui tourne dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre. Sentez comme elle vibre, elle rayonne, elle grossit. Prenez plaisir à la voir évoluer et vous donner de l’énergie.

CONCLUSION

Je n’ai malheureusement pas de solution miracle et croyez moi, j’adorerai en avoir une ! Cela dit, elle nous empêcherai de découvrir le merveilleux mécanisme de notre organisme…
Tout problème métabolique nécessite du temps pour le résorber ou constater une amélioration.
Prenons conscience que tous nos maux mettent du temps à s’installer bien que notre corps fasse son maximum pour y remédier et cela à son détriment. Comprenons que le mécanisme inverse, de retour à la santé, ne peut se produire que dans les mêmes conditions. Dans le respect de notre corps, il est primordial de prendre ce temps.
Je peux vous assurer d’une chose : c’est en multipliant les techniques que les résultats seront au rendez-vous accompagnés patience et de persévérance.
J’aimerai que votre vision du changement soit orientée vers un changement d’hygiène de vie, un nouveau style de vie pour s’inscrire dans la durée et non pas comme des efforts à faire sur une période avant de tout laisser tomber lorsque vient la saison de remettre les pantalons et les pulls.

Prendre soin de son corps et de son esprit est notre meilleure chance de vivre en santé et dans la joie. Quand je me sens en joie, je me trouve belle dans le miroir (même si j’aperçois encore quelques petits défauts qui deviennent bien minimes) et je me sens prête à relever tous les défis, à sortir de ma zone de confort pour aller vers mon « soi exponentiel » (expression de Martin Latulippe).
Je vous encourage vivement à faire chaque jour un pas vers votre soi exponentiel, pour votre santé et votre joie !

Définitions :
Tissu conjonctif : tissu servant de soutien aux autres tissus, assurant leur nutrition et participant aux mécanismes de défenses immunitaires de l’organisme.

Homéostasie : processus de régulation par lequel l’organisme maintient les différentes constantes du milieu intérieur (ensemble des liquides de l’organisme) entre les limites des valeurs normales.

BIBLIOGRAPHIE
« Prenez en main votre santé », de Michel Dogna, édition Guy Trédaniel, tome 3.
« Petit Larousse de la médecine », édition Larousse
« Cellulite et Obésité », de P.V MARCHESSEAU, collection « les incontournables de la Naturopathie, livret n°51
« La cause intérieures des maladies, ce que disent les symptômes », de Martin Brofman, édition Dangles
« La Santé à la Pharmacie du Bon Dieu » de Maria Treben, édition Ennsthalex
« Ma Bible des huiles essentielles » de Danièle Festy, édition Leducs
« La Méthode France Guillain » de France Guillain, éditions du Rocher